Sécurité

Vivre en sécurité

Chaque personne a le droit de vivre en sécurité.  La tranquillité publique contribue à notre qualité de vie et la prévention est indispensable.  Il faut aussi lutter contre le sentiment d’impunité qui tend à s’installer de plus en plus au cœur de notre société.  Nous saluons à cet égard le travail difficile de nos policiers sur le terrain.

Police

Parmi les missions de base que nos policiers doivent assurer, soulignons notamment le travail de quartier, l’accueil, les interventions, l’aide aux victimes, le maintien de l’ordre public ou encore les missions liées à la circulation routière.  À celles-ci s’ajoutent également certaines missions à caractère plus fédéral.

Le nouveau bâtiment de la tête de zone à Herve engendre une proximité immédiate avec l’antenne de Herve, ce qui accroit l’efficacité de la communication, de l’information et du travail sur le terrain.

Rappelons aussi dans ce cadre que la zone de police du Pays de Herve, avec 70€ par habitant, est de loin la zone de police dont le coût moyen est le moins élevé de l’ensemble de la Province de Liège (131€ par habitant).  Notre zone de police, ce sont quelques 102 agents OPS et 24 agents administratifs et logistiques pour une superficie de 308 km2 à couvrir et une population de 60.076 habitants.

Il importe dès lors de donner les moyens à notre zone de police afin qu’elle puisse assurer la tranquillité publique et une police de proximité.  
Nous souhaitons lutter activement contre le développement des incivilités en intensifiant le système des amendes administratives.

Le dossier relatif à l’installation de caméras de surveillance est ouvert depuis plusieurs années au sein de la Ville de Herve.  Si de premières étapes ont déjà pu être réalisées, notre intention est de réétudier ce dossier en profondeur afin de limiter le coût et de garder l’objectif, d’installer des caméras de surveillance aux endroits les plus sensibles de notre commune.   Une collaboration avec d’autres communes de la zone de police pourrait être envisagée.

La sécurité concerne également les personnes plus fragilisées.  Les cas de violence intrafamiliale, de traites des êtres humains, d’utilisation de stupéfiants, d’assuétudes (alcool, tabac, drogues, …) ne doivent pas être ignorés et nous devons être attentifs à ces problématiques tout en mettant en place des actions de prévention, avec les différents services sociaux de la Ville et du CPAS.

La prévention et la sécurité passent aussi par d’autres aspects qu’il est important de ne pas négliger : information et sensibilisation des jeunes aux dangers de la route, à la problématique de l’usage d’alcool ou de drogues, à l’encadrement des soirées, etc.  

C’est dans le cadre de ces actions de prévention et suite à la proposition du groupe HDM de septembre 2010 que nous entendons relancer le Conseil consultatif de la prévention et de la sécurité.  
Nous envisageons également  la possibilité de mettre en place dans certains quartiers et villages des partenariats locaux de prévention (PLP), de type « Ici les voisins veillent ».

Enfin, en termes de sécurité routière, la Ville restera ferme quant à la demande de  traversée de notre entité par des randonnées cyclistes en provenance de pays étrangers notamment les Pays-Bas et l’Allemagne.

 

Service Régional d’Incendie

Le SRI de Herve fait partie des plus grands services volontaires de la Province.  Il a de tout temps été considéré comme un exemple.  Fort d’un personnel compétent et motivé, il est considéré comme un service rendu à la population de grande qualité et il s’est forgé une excellente réputation.

N’empêche que tout service performant doit pouvoir aussi se remettre en question, ce qui a été le cas ces derniers mois après une période un peu plus mouvementée.
Nous serons attentifs au maintien du dialogue et des collaborations étroites entre les casernes de Herve et de Battice.
Afin de pouvoir travailler ensemble, la majorité a souhaité maintenir une commission « sécurité » réservée au SRI deux fois l’année, associant les représentants des pompiers de Herve et de Battice.  

La majorité sera également attentive aux besoins de matériels d’intervention ainsi qu’aux investissements en ce qui concerne le charroi du SRI.
Un véhicule de transport, deux véhicules pour les petites interventions ainsi qu’un véhicule de désincarcération pour Herve sont venus compléter le charroi en 2012.  Un véhicule de désincarcération à Battice est arrivé en février 2013.
Quatre véhicules sont prévus pour 2014 : une ambulance, deux autopompes et un véhicule officier.
Par rapport à ces investissements, la contribution des différentes communes desservies par nos pompiers est indispensable afin de maintenir la capacité d’investissements du SRI.
Inutile de rappeler que le Service Régional d’Incendie de Herve coute largement plus à notre commune qu’aux autres communes desservies (Aubel, Thimister, Blegny, Dalhem, Soumagne).

Une réflexion sera également menée concernant une éventuelle réorganisation du service ambulance du SRI de Herve.

L’aspect humain et l’impact psychologique des missions de nos agents du SRI doit également mieux être pris en compte.  Nous souhaitons pouvoir développer le soutien psychologique au bénéfice de ces agents, en particulier après des interventions particulièrement chargées en émotion.